Borrachera y resaca *

Publié le par Mariposa

3508543944_0ae9039868.jpg
Hier soir, El Artista me propose d'aller enfin dans ce bar belge où ils servent des bières belges, of course. Moi, consentante comme d'hab'.
Nous voilà donc parti pour le Cafeeke à deux pas de la Plaza Mayor. Une première bière, Orval pour lui, Delirium Tremens pour moi. Contente, il est ravi de sa bière. On papote, on grignote et tout doucement l'alcool monte. Comme je ne voulais pas partir sans lui avoir fait goûter une Kriek, nous en commandons une à partager. Et puis finalement, non, ce sera deux, chacun la sienne. Cette fois accompagnées de frites, parce que ça donne faim tout ça. Frites avec une sauce curry ketchup, ma préférée. Un vrai délice. Jordi apprécie. Parle de venir cet été en Belgique. Fan, quoi.

Déjà bien borrachos, nous sortons du Cafeeke pour nous rendre dans un petit bar près de la Plaza Santa Ana où ils font des mojitos à tomber pour 3,50 euros. Le café paie pas de mine mais les mojitos sont à la hauteur de leur réputation. El Artista, le roi des bons plans à Madrid.

Retour at home, il est presque 23h. Et puis El Artista se sentant d'humeur à enchaîner quelques verres supplémentaires, nous voilà partis dans Chueca.  En fées. Les ailes, le serre-tête avec les antennes et la baguette magique. Il n'y a que lui pour m'entraîner dans des délires comme ça. L'Outlet (le bar le moins cher de tout Madrid) étant fermés, nous nous retranchons sur le Nike. Où El Artista tombe sur un vieil ami perdu de vue depuis quelques années. On papote, on prend un verre et une photo de notre "déguisement" (malheureusement mon appareil photo, capricieux, a buggé juste après, impossible de retrouver la photo cet aprem'). Et la soirée continue dans un autre bar des environs. Un nouveau mojito. Et puis encore un autre bar. Je demande grâce. Demain c'est vendredi, boulot, faut se lever. Juste un verre qu'il me dit. Je cède. Et puis, nous sommes sortis danser un chouia. De nouveau, tiraillée entre l'envie de mover mon body un brin et celle de retrouver mon lit. Mais cette première fut la plus forte...

Résultat : après une soirée bien alcoolisée, retour à l'appart vers 3h30, dodo un peu avant 4h. Réveil à 8h20. Matinée plus que pénible. Resaca total. Entre la nausée et les maux de tête. Pas question de prendre un ibuprofen pour soulager ce dernier, au risque de voir mon estomac se vider. Je tiens bon. Bois un thé à la menthe vers 10h30. Mauvaise idée. Je me sens mal. Vraiment mal. Deviens blanche. Hop, on proposer d'aller me chercher un coca. Ouf, ça va un peu mieux...même si cette sale sensation ne me quittera pas de l'aprem'.
Rentrée plus tôt du boulot. Grignoter quelques biscottes. Et puis essayer de dormir un peu. Impossible. Je n'ai dormi que 4h cette nuit, mais mon corps refuse la sieste. Et mes "symptômes" ne s'arrangent pas. Espérons qu'ils auront disparu d'ici demain, à l'heure de prendre l'avion...parce que sinon, je crois que je n'y survivrai pas.

El Artista n'a pas plus la forme que moi. D'ailleurs, il m'a fait promettre que plus jamais nous ne passerons une soirée comme ça. J'ai acquiésé, complètement d'accord. C'est la première fois que j'ai une gueule de bois comme ça le lendemain. Et c'est tout simplement affreux. Veut plus entendre le mot alcool pendant au moins une semaine. Rien que d'y penser ça me retourne l'estomac. Samedi, c'est sûr, je ne carburerais qu'au soda.

* Biture et gueule de bois

Publié dans Fiesta !

Commenter cet article

~?~ 07/03/2010 20:34


Oh que oui!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! lol mdr
;) besos ciao


Mariposa 07/03/2010 20:50


Lol :p


~?~ 06/03/2010 21:41



tu dis ça et puis comme tout le monde (comme moi) on se laisse avoir et hop on repart pour une soirée guidaille!!!!!!!!! siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii lol bahhh le tout est de le faire quand on ne
travaille pas le lendemain c'est mieux surtout ;)



Mariposa 07/03/2010 11:14



lol . Non, j'ai (presque) tenu : juste une tequila sunrise, parce que ça aurait été un peu triste de se contenter d'un soft dans un bar à coktail ;)



the parisienne 06/03/2010 09:14


aïe ! JE commence à me sentir nauséeuse rien qu"en te lisant ! Allez, un peu de coca ce soir, et ton réveil de demain sera plus doux :)


Mariposa 06/03/2010 11:03



Ah, le pouvoir des mots ! lol
Ouf, c'est passé, réveil impec' :)



Sophie L 05/03/2010 17:45


"Hoy, no me puedo levantar...toda la noche sin dormir, bebiendo, fumando y sin parar de reir....Hoy no me puedo concentrar, tengo la cabeza para reventar..."
Ca te parle, non?


Mariposa 05/03/2010 18:50



Eso es ! Qué coñazo la resaca ! ;)



Heidi 05/03/2010 17:06


Quelle descente !
un verre de cidre et je raconte n'importe quoi :D


Mariposa 05/03/2010 17:14



Oui, j'avoue, je tiens assez bien... d'autant plus que dans l'avant-dernier bar, j'ai terminé les verres des autres. Histoire d'éviter le gaspillage avant de changer d'endroit. Ouuups, je crois
que ça a été le verre de trop !