O no llaman o llaman de varios sitios a la vez*

Publié le par Mariposa

4478114985_5917b12d1e.jpg

 

Mercredi passé. Un coup de fil inattendu. Une nouvelle que j'aurais trouvé inespérée il y a quelques mois. Qui m'aurait fait bondir dans tous les sens. Remplie à nouveau d'espoir.

Mais qui mercredi passé m'a plongé dans un abîme d'indécision et de stress...l'espace de quelques minutes.

 

Ce mercredi, j'ai donc reçu un appel d'une administration régionale pour un poste de remplacement. Un poste pour lequel j'ai le profil parfait, parait-il. Un poste de quelques mois. Mais le timing n'est pas top, il empêcherait mon départ et annulerait ce projet auquel j'ai posé ma candidature il y a maintenant plus d'un an.

 

J'ai de toute façon accepté l'entretien fin de la semaine prochaine. Je ne suis sûrement pas la seule candidate et je ne serais peut-être pas retenue. Mais si c'est le cas, il faudra prendre une décision. Choisir et renoncer à l'une des possibilités qui se présentent à moi. Choisir entre la raison, une expérience dans ma branche et le coeur, une expérience qui me motive, un pays que j'aime et vivre plus près d'El Guerrero.

 

Juste après le coup de fil, j'ai plongé dans le stress. Grosse décision. Que je choississe l'une ou l'autre, je perds quelque chose. Mais très vite, j'ai tranché. A bientôt 26 ans, et malgré le fait que c'est peut-être le choix le moins raisonnable, je ne renoncerai pas à l'Espagne. Un programme pour lequel je me suis inscrite il y a plus d'un an. Que j'ai finalement obtenu. Et puis, surtout, c'est maintenant que je peux me lancer dans une aventure comme celle-là. Et tant pis, si ça veut dire que 2011 ne sera pas encore l'année où Mariposa commencera à construire véritablement sa vie.

 

Alors, même si ça parait complètement insensé à certains, mon choix est fait. Et puis, de toute façon, je l'ai vu encore hier, de nos jours même un vrai job n'est pas pour autant synonyme de stabilité. Et donc, autant foncer et profiter de ces années où je n'ai aucun fil à la patte, peu d'attaches et me laisser porter là où le vent m'emportera...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

* Litéralement : ou  personne ne t'appelle ou on t'appelle de tous les côtés en même temps, c'est le tout ou rien quoi!

Commenter cet article

titemel 06/07/2010 20:42



Aïe, c'est dur ces choix! Tu as raison d'écouter ton coeur, le choix raisonnable n'est pas forcément le meilleur. Et au contraire, l'outsider peut se révéler être le meilleur pour ton avenir.
Quand j'ai dû décider, en 24 heures, de partir loin de chez moi (et de mon mec) pour ce job de 2 ans, je sentais que c'était ça. Et aujourd'hui, je ne regrette pas du tout, même s'il a impliqué
quelques sacrifices. Bonne chance!



Mariposa 06/07/2010 20:49



Le plus dur, c'est le doute et les angoisses y afférant. Est-ce que je fais le bon choix ou pas ? Mais bon, une fois qu'on s'est lancé, c'est forcément le bon choix car il n'y a pas de retour en
arrière...


merci !



LN 05/07/2010 21:41



Tu as encore tout ton temps pour devenir adulte et choisir le chemin le plus raisonnable. L'Espagne... c'est un beau projet... :)



Mariposa 05/07/2010 22:09



C'est ce que je pense (et ressens) aussi... même si parfois difficile à faire admettre à mon père :s



~?~ 05/07/2010 20:54



penser avec son coeur.... pour suivre le coeur qu'on aime.... te souhaite tout le bonheur du monde....



Mariposa 05/07/2010 22:12



eso es... :)


gracias



missash 05/07/2010 08:41



Tu as bien raison, c'est maintenant qu'il faut réaliser de telles expériences :)



Mariposa 05/07/2010 22:13



... et tant pis pour la raison ! :)